Vous êtes-vous demandé de quoi est fait votre canapé ?

2017-01-19 AquaClean Technology

Nous vivons entourés de centaines de substances chimiques dont nous avons à peine conscience, soit par ignorance du sujet, soit du fait de l’impossibilité de tester toutes ces matières pour déterminer leurs éventuels effets adverses sur la santé humaine, en raison de la rapide évolution de l’industrie chimique et de la stratégie de vente de masse des fabricants.

tapizado_en_2

Il est de plus en plus fréquent de rencontrer des personnes victimes d’allergies bizarres à des produits apparemment inoffensifs, dont on n’aurait jamais pensé qu’ils puissent constituer une menace pour la santé. L’utilisation indiscriminée de produits chimiques par les grandes entreprises a pour conséquence l’apparition de centaines de cas de personnes qui ne peuvent pas toucher le plastique ou dont les vêtements leur provoquent des brûlures, ou encore, comme rapporté ici, des rembourrages de fauteuils et canapés qui obligent leurs propriétaires à quitter leur maison. 

tapizadossofa_2

ETUDES AUX ETATS-UNIS

Différentes études menées depuis les années 70 ont mis en évidence le lien entre les produits chimiques utilisés dans la mousse des fauteuils et certains troubles hormonaux, neurologiques, de la reproduction et même le cancer. Les PBDE (Polybromodiphényléthers ) font partie de ces produits toxiques. Ils sont utilisés comme retardateurs de flamme dans les canapés, les matelas, les chaises et autres meubles. Le problème est que ces substances se dégradent facilement et que leurs molécules passent dans l’air où elles peuvent être inhalées ou ingérées facilement. decoradossofa_3

L’année dernière, l’Université de Duke et le Green Science Policy Institute ont publié une étude analysant précisément les composants de la mousse de 101 canapés achetés aux Etats-Unis entre 1984 et 2010. Cette analyse a révélé que 85 % d’entre eux contenaient duTDCPP, un produit chimique retardateur de flamme déconseillé. Un chiffre beaucoup plus élevé qu’attendu, car le TDCPP, bien que non interdit aux Etats-Unis, fait partie de la liste des produits chimiques cancérigènes reconnus par la Californie depuis 2011.

PROBLÈMES AVEC DES CANAPÉS VENDUS EN EUROPE

Même si la réglementation dans ce domaine n’est pas aussi permissive et qu’il y a un plus grand contrôle sur le Vieux Continent, on trouve également des cas de canapés toxiques dans notre pays. Le premier est celui d’une famille madrilène qui après avoir acheté un canapé dans une grande surface, a dû se rendre à l’hôpital suite à un étrange cas d’allergie aux mains, provoqué par le traitement  de son nouveau canapé au DMF (Diméthylfumarate), une substance utilisée comme antifongique (anti-moisissures) mais qui est interdite dans l’Union Européenne car elle peut entraîner diverses réactions allergiques, telles que démangeaisons, éruptions cutanées, brûlures et problèmes respiratoires. 

tapizadossofa_2

D’autres cas de ce type ont également fait des victimes en France, car la chaîne de magasins concernée travaille au niveau européen. Elle continue actuellement à vendre des canapés qui ne respectent pas la réglementation concernant les traitements chimiques toxiques ajoutés dans le rembourrage en mousse des canapés et des fauteuils.

Le problème de ce type de substances chimiques, c’est qu’une fois qu’elles entrent en contact avec l’air, elles restent présentes dans l’environnement, même si on se débarrasse du canapé. C’est ce qui en fait un facteur réellement dangereux pour la santé humaine.

MEXIQUE, ARGENTINE, ROYAUME-UNI …

Ces cas ne sont malheureusement pas des exceptions. Ils posent un problème au niveau global qui oblige les consommateurs à se montrer vigilants lorsqu’ils achètent un canapé.

Des plaintes ont été reçues de pays comme l’Argentine ou le Mexique dénonçant la passivité des gouvernements face à l’utilisation de produits chimiques toxiques non seulement pour le revêtement ou la mousse des canapés, fauteuils, méridiennes ou chaises, mais aussi au niveau des traitements et des vernis appliqués aux bois du mobilier domestique. 

tapizadosdesofa_9

Une indemnisation de plus de 20 millions de livres a été récemment versée à Londres à une victime du DMF. Et ce n’est pas un cas isolé. Il y a de plus en plus de cas qui sont signalés. L’un des problèmes majeurs vient de ce que la plupart de ce type de mobilier, comme les canapés, fauteuils, chaises ou poufs, proviennent de pays où les contrôles sont beaucoup moins stricts au niveau de la réglementation en matière de produits chimiques toxiques, avec aucune ou très peu de lois limitant leur utilisation.

decoracionsofa_3

EN RÉSUMÉ

Il convient de ne pas minimiser l’importance de bien vous informer et de vous assurer très précisément de ce que cache réellement ce beau canapé bon marché que vous avez vu. C’est un sujet d’importance cruciale pour votre santé et celle de vos enfants, car c’est le bien-être familial qui est en jeu. Acheter un canapé avec un label garantissant la qualité de fabrication et l’absence de substance nocive pour la santé et l’environnement, est un bon point de départ, mais ce n’est pas suffisant. N’hésitez pas à poser au vendeur toutes les questions que vous avez et même, si vous le jugez utile, contactez le fabricant, car l’achat d’uncanapé est, comme vous le voyez, bien plus important qu’il n’y paraît.

Aquaclean certifie qu’il n’utilise aucune des substances ici mentionnées pour la fabrication et la confection de ses textiles et qu’il respecte la norme OEKOTEX 100 de Contrôle des Substances Nocives, pour une meilleure garantie et sécurité de ses produits.